Le haut-fourneau 2 rentre en service

Après trois mois de modernisation, le haut-fourneau 2 de Duisbourg Schwelgern est rentré en service mi-octobre – un projet gigantesque pour tous les participants.

Une vue sur le système de refroidissement du haut-fourneau, en cours de montage.

Un amas d’échafaudages recou- vre les parois intérieures et extérieures du plus grand haut- fourneau d’Europe, le haut-fourneau 2 de Duisbourg-Schwelgern. Jour et nuit, 24h/24, perceuses, fraiseuses et marteaux s’activent. Pendant trois mois, le haut-fourneau ressemble à une fourmilière : 1 100 collaborateurs de 100 entreprises partenaires étrangères et nationales participent chaque jour à l’immense chantier. Forte de 30 personnes, l’équipe de direction du chantier organise d’innombrables réunions pour mener à bien la réfection, d’une valeur de 200 millions d’euros. 300 collaborateurs du haut-fourneau de Schwelgern veillent à ce que les travaux du projet gigantesque progressent sans accroc. Le 18 octobre, les fondeurs du village de conteneurs de 10 000 mètres carrés sont soulagés : le plus grand haut-fourneau d’Europe rentre enfin en service.

L’équipe du haut-fourneau sort d’une période intense. « La réfection a comporté la rénovation de l’unité centrale et la réparation des unités auxiliaires », explique Klaus Petig, Directeur du chantier. « Le refroidissement du haut-fourneau a été mis à jour, la salle de fonderie rénovée et les récupérateurs, systèmes d’épuration des gaz, de granulation du laitier ainsi que les turbines de détente ont été réparés. » En même temps, Steel Europe a modernisé la Chaîne de coulage continu n°1 de Duisbourg-Beeckerwerth. « Ces travaux n’ont pu être réalisés que durant l’arrêt du haut-fourneau », déclare Klaus Petig. La machine de coulée a été entièrement remplacée. L’entreprise a aussi investi dans une nouvelle tourelle tournante porte-poches et des goulottes de répartition avec chariot.

« La rénovation est un investissement dans l’avenir et un bon signe pour le site de Duisbourg et pour nos collaborateurs. »

HERBERT EICHELKRAUT, Directeur de la production

« La rénovation assure l’avenir du site de Duisbourg, mais renforce aussi l’efficacité de nos installations et la qualité de notre portefeuille de produits », souligne Herbert Eichelkraut, Directeur de la production. Ces mesures de modernisation ne sont pas inhabituelles. « Au vu de la durée d’utilisation relativement longue des deux installations, une modernisation était absolument nécessaire. » La chaîne de coulage continu avait été mise en service en 1985 et le haut-fourneau 2 en 1993.

La rénovation de 2014 est une réponse claire à l’accentuation de la concurrence et une profession de foi univoque en faveur de l’industrie allemande. « C’est un investissement dans l’avenir et un bon signe pour le site de Duisbourg et nos collaborateurs », souligne Herbert Eichelkraut.