thyssenkrupp construit une deuxième unité de polymérisation pour KÖKSAN en Turquie

thyssenkrupp construit une deuxième unité de production de PET pour le fabricant d’emballages turc KÖKSAN. L’unité sera érigée à Gaziantep, en Turquie, à côté d’une chaîne de production existante que thyssenkrupp avait mise en place en 2013. Cela va doubler la capacité annuelle de production du site, qui passera ainsi à 432 000 tonnes de PET (polyéthylène téréphtalate). L’achèvement et la mise en service sont prévus pour 2022.

zoom

thyssenkrupp construit une deuxième unité de production de PET pour le fabricant d’emballages KÖKSAN. Elle va voir le jour en plus d’une autre chaîne de production érigée par thyssenkrupp en 2013.

La nouvelle unité fera intervenir le procédé Melt-To-Resin (MTR®) breveté par la filiale Uhde Inventa Fischer de thyssenkrupp et particulièrement économe en énergie. En investissant dans la nouvelle unité KÖKSAN, s’apprête à renforcer sa position sur le marché. Le PET produit est destiné à la fois au marché local et à l’exportation vers le Proche Orient, les pays de la CEI, l’Amérique, l’Europe et l’Afrique.

Werner Steinauer, CEO de Uhde Inventa-Fischer : « Nous sommes très fiers que KÖKSAN nous ait choisis pour construire une autre unité de polymérisation ultra moderne. Notre procédé MTR qui a fait ses preuves offre beaucoup d’avantages par rapport aux technologies classiques comme, par exemple, une consommation énergétique optimisée et des coûts de production plus faibles. Par ailleurs, l’unité peut être alimentée avec une certaine quantité de PET recyclé afin de répondre à l’évolution des besoins des clients et des exigences des autorités locales. »

La commande comprend la licence, l’ingénierie, la livraison de toutes les pièces essentielles de l’unité ainsi que le suivi du montage et de la mise en service. Le personnel d’exploitation de KÖKSAN est par ailleurs formé par des spécialistes de thyssenkrupp.

M. Murat KÖKOĞLU, CEO de KÖKSAN : « Nous sommes ravis d’annoncer la signature du deuxième contrat avec thyssenkrupp car la première chaîne de production à Gaziantep affiche déjà en permanence une performance et une qualité de produits excellentes. Nous étudions par ailleurs en ce moment la possibilité de construire ensemble une autre unité de polymérisation basée sur du PET recyclé chimiquement pour différentes applications textiles et d’emballages. »

Des atouts économiques et écologiques grâce à une production efficace en ressources et au recyclage du PET

Le procédé MTR développé par thyssenkrupp est un procédé de polycondensation en continu qui permet de se passer des étapes de process de la postcondensation en phase solide dans la fabrication de résine de PET. Par rapport aux technologies conventionnelles, cela permet de réaliser des économies d’énergie considérables, de réduire les coûts d’investissement, d’exploitation et de maintenance et d’augmenter l’efficacité des matières premières. Cette technologie permet de produire du PET en émettant moins de CO2 et en réduisant jusqu’à 30 pour-cent la consommation de combustible et d’énergie.

Les unités peuvent par ailleurs être équipées ultérieurement à tout moment de la technologie de recyclage Flakes-To-Resin (FTR) de thyssenkrupp. Celle-ci permet de remplacer jusqu’à 50 pour-cent des matières premières de départ, sans nuire à la conformité alimentaire existante du produit final. Le procédé repose sur une technologie à 2 réacteurs faisant intervenir les réacteurs brevetés ESPREE et DISCAGE afin d’obtenir les viscosités en phase fondue élevées souhaitées.