Parce que cela ne va pas de soi d’avoir un foyer – Scott court pour les orphelins

Pour Scott Longmire, son grand-père est un modèle absolu, un véritable héros. Notamment, parce qu’en dépit de son histoire mouvementée, il a tout fait pour sa famille. À huit ans, grand-père Tom a perdu ses deux parents. Il s’est retrouvé brusquement sans foyer. C’est alors qu’il a été sauvé par l’orphelinat Mercy Home à Chicago. Que serait devenue la vie de grand-père Tom sans ce foyer ? Aurait-il donné la vie à la mère de Scott ? Pour Scott, une chose est claire : il doit lui aussi la vie au Mercy Home. Il court maintenant le marathon de Chicago pour collecter des dons en faveur du foyer.

Qui sait ce que mon grand-père serait devenu sans le Mercy Home. C’est pourquoi je remercie aussi l’orphelinat pour m’avoir offert la vie.

Scott Longmire a déjà franchi deux fois la ligne d’arrivée d’un marathon. Les courses revêtent pour lui une importance qui va bien au-delà de la simple motivation sportive. Il court cette fois-ci les 42,2 kilomètres pour les orphelins de l’orphelinat Mercy Home. Car ils partagent le destin du grand-père de Scott : « Nous ne savons pas à ce jour exactement pourquoi mais les deux parents de mon grand-père Tom sont morts quand il avait huit ans. Il s’est retrouvé brusquement tout seul. Et c’est là qu’il a été recueilli par le Mercy Home – il y a retrouvé un foyer. » Et c’est pour ce foyer que Scott souhaite maintenant collecter des dons.

Souvenirs de famille : Tom, le grand-père de Scott, avec ses deux fils

Le grand-père de Scott (deuxième en partant de la droite) à Chicago, après la Seconde Guerre mondiale.

Son fils adoptif Demetrius y a déjà apporté sa contribution – 25 dollars prélevés sur ses étrennes d’anniversaire en faveur des orphelins. Entre-temps, ce sont déjà plus de 2 500 euros de dons qui ont été récoltés. « Je vise 5 000 euros de dons pour les enfants du Mercy Home. Des enfants qui, comme mon grand-père, vont bénéficier d’un nouveau foyer. » Soutenir le foyer, c’est un projet qui tient à cœur à Scott.

Scott travaille pour thyssenkrupp depuis 25 ans

Son travail chez nous lui tient aussi à cœur. Et cela depuis pas moins de 25 ans. En mars 1994 – à 19 ans, au sortir du lycée –, Scott a commencé à travailler chez thyssenkrupp en Amérique du Nord. Affecté à la fabrication, il a produit des plaques d’aluminium et des barres d’acier à Chicago.

Scott n’a de cesse de partager ses connaissances avec de jeunes talents comme ici, avec des lycéens à l’occasion du thyssenkrupp Career Day

Scott ne se contente pas aujourd’hui de travailler à l’IT pour thyssenkrupp : il continue en permanence d’évoluer dans le domaine de la fabrication

Un travail difficile qui devait signifier pour Scott le début d’une carrière réussie. Comme il s’intéresse depuis toujours aux systèmes informatiques, il est passé de sa propre initiative au secteur IT : « À cette époque, j’étais aussi en Allemagne, dans les principaux sites. Le plus beau moment, c’est quand un collègue m’a invité dans son village natal. Nous y avons alors célébré la fête du village avec toute sa famille. C’est quelque chose que je n’oublierai jamais. »

42,2 kilomètres pour la bonne cause

Certains de ses collègues vont aussi faire le déplacement sur le marathon pour encourager Scott le long du parcours. Scott va ensuite pouvoir compter sur sa propre expérience : il a couru le premier marathon pour son fils adoptif. « Quand je suis devenu père, j’avais 35 ans. C’est déjà un peu vieux pour devenir papa. Toutes mes connaissances étaient déjà parents depuis longtemps. Je me suis donc entraîné pour le marathon afin que mon fils ait un père en forme. »

Scott et son fils adoptif Demetrius sourient devant l’orphelinat « Mery Home » – précisément à l’endroit où le grand-père de Scott a trouvé un second foyer.

La deuxième fois que Scott a franchi la ligne d’arrivée d’un marathon, c’était il y a huit ans. « Cette fois-là, j’ai simplement couru pour moi-même », dit-il. La troisième fois est prévue le 13 octobre – cette fois pour grand-père Tom et pour l’orphelinat de Chicago.

Scott va tout donner au marathon de Chicago pour atteindre son objectif

Malheureusement, le grand-père de Scott et sa mère n’assisteront pas au marathon car ils ne sont plus de ce monde. Mais ils seront représentés : les oncles et les tantes de Scott ont l’intention de venir l’applaudir à l’arrivée avec son fils Demetrius. Eux aussi sont reconnaissants au Mercy Home pour avoir sauvé grand-père Tom.

Scott travaille depuis longtemps pour cet aboutissement – il s’est entraîné dur pour son prochain grand marathon.

Pour son grand-père, son héros à lui, et pour le foyer, Scott va tout donner pour atteindre son objectif : « Ce serait génial de boucler le parcours en 3 heures et 40 minutes, mais 3 heures et 45 minutes, ce serait bien aussi. En fait, ce qui importe, c’est d’arriver au bout. Ce serait fantastique. »

Si vous souhaitez soutenir Scott et le Mercy Home, vous trouverez de plus amples informations en cliquant sur le lien suivant : https://marathon.mercyhome.org/chicago2019/scotty-longmire